Partagez | 
 

 Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Abdelahi O. S. / Somalie

Somalie, réveille-toi.


Lion
Messages : 38
Age : 21

MessageSujet: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Sam 16 Juin - 21:49





Abdelahi - Somalie

Nom & Prénom : Abdelahi Osman Shermarke. Comme pour tous les groupes ethniques se trouvant sur la Corne de l'Afrique, les Somaliens n'ont pas de « prénom », « deuxième prénom » et « nom de famille » dans le sens occidental du terme. Au lieu de cela, ils ont leur nom, suivi du nom de leur père, suivi du nom de leur père. Par exemple, le premier ministre de la Somalie, Abdiweli Mohamed Ali, est le fils de Mohamed qui est le fils d'Ali. Donc, Abdelahi Osman Shermarke.
Age Humain : Apparence d'un homme de 30 ans environ.
Sexe : Masculin.
Date de Naissance : 1er Juillet.
Rang personnalisé : Somalie, réveille-toi. (issu de l'hymne national.)

Caractère

  • Colérique
Pour dire qu'il n'est pas la plus sympa des personnes serait un peu un euphémisme. Son tempérament explosif et son désespoir axée sur la volonté de faire à peu près n'importe quoi pour de l'argent (voir: les pirates somaliens) signifie que cet Africain à la gâchette facile est vu comme inapprochable pour la plupart du monde, et, pour être honnête, il est très heureux ainsi pour le moment. Cela ne veut pas dire qu'il est toujours en colère, mais même quand il est apparemment calme, il agit toujours de façon horriblement amère, et ses habitudes à tiquer, à se crisper, à se tordre les mains en minaudant des choses incohérentes à lui-même lui font du tort et de ce fait, le font paraître comme une bombe à retardement, qui ne demande qu'à exploser à tout moment donné. Il est peu probable cependant qu'il aille aussi loin que de tuer quelqu'un (délibérément), peu importe ce que Mr. Newspaper vous dit. Si un idiot arrive à vraiment le pousser à bout de nerfs, il se peut qu'il y ait une chance qu'Abdelahi soit bien décidé que cette personne ne mérite plus d'être parmi les vivants et que tout ça se termine par Abdelahi, qui, soit fini par ouvrir le feu sur le fauteur de trouble, soit le bat sans pitié jusqu'à ce qu'il ne soit pas plus qu'un tache sanglante sur le sable. Mais c'est très rare.

  • Méfiant et douteux
Il est à la fois méfiant et peu fiable. Méfiant dans le sens qu'il est complètement persuadé que le monde entier conspire contre lui - peut-être à juste titre. Ce qui est plus ou moins la cause de ses attaques (apparemment) non-provoquées, et aussi la raison principale pourquoi il n'aime pas laisser quelqu'un l'approcher de trop près dans le cas où tout cela ferait partie d'un grand projet pour faire du mal à lui et/ou à son peuple d'une façon ou d'une autre. Et comme pour le fait d'être digne de confiance... eh bien, disons simplement que si, par exemple, il donne à votre personnage un bro-hug complètement spontané avant de s'encourir jusqu'à ce qu'il soit perdu de vue, l'air plutôt content de lui, alors les chances sont qu'il est parti avec le portefeuille de votre perso' - rappelez-vous de ce que j'ai dit, il est prêt à faire presque n'importe quoi pour de l'argent.

  • Déterminé
Tout ça n'est que le mauvais côté de lui, et surtout le côté que les médias occidentaux adorent exagérer. La vérité est que, même si Abdelahi est un peu troublant, avec son tempérament de crétin aveuglé par la haine et que son franc-parler (par exemple « T'as une sale gueule » au lieu de « Est-ce que ça va? ») ont tendance à le défavoriser, c'est que je n'ai pas encore mentionner quelques-uns des aspects positifs de sa personnalité, dont certains que la guerre a réellement renforcés. La souffrance immense de lui et de son peuple au cours des 21 dernières années (ou 43, si vous comptez le régime militaire de Siad Barre) a fait de lui quelqu'un de plus en plus déterminé à survivre et à passer à travers les moments difficiles. Il ne voit aucun intérêt à s'attarder sur ses ennuis, il a besoin de continuer à avancer. Sa détermination et la résistance ont jusqu'à présent été prouvé inégalées par à la fois la colère de Mère Nature, celle de l'argent et celle de ces bâtards avides de pouvoir.

  • Expressif et susceptible
Il est aussi excessivement expressif que nos Italiens préférés, incapable d'utiliser une « voix intérieure » et met l'accent sur ce qu'il dit avec des gestes des mains appropriés, mais exagérés. Et pourtant oui, cher lecteur, il est capable d'avoir une conversation tout à fait normale de tous les jours. Débattre et négocier est hors de question par contre, car il a tenu la plupart de ses points de vue pour de nombreuses années de sorte qu'il est extrêmement difficile de le convaincre de les changer. Il est également conseillé d'éviter de parler de guerre ou de politique en général, et même si il a étonnamment un bon sens de l'humour (une autre chose que les Somaliens sont connus pour) il y a des blagues au sujet de son pays que l'on devrait de toute évidence... garder pour soi du moment qu'il est à portée de voix - faites une blague de pirate, par exemple, et il va littéralement vous botter l'arrière-train.

  • Accueillant
Une grande partie de la culture somalienne est sooryo – bien recevoir un invité - et sagootin – bien raccompagner un invité. Pour cette raison, Abdelahi est extrêmement accueillant, de sorte à prendre de grandes mesures afin de s'assurer que ses invités soient nourris, à l'aise et aussi se sentent le plus bienvenus possible, même si cela signifie avoir faim pour qu'il y ait assez de nourriture pour eux, dormir sur le sol afin qu'ils bénéficient d'un lit, et sourire et bavarder en serrant les dents. Lorsque le visiteur est quelqu'un qu'il n'aime pas particulièrement, il perd patience après un certain temps et l'attrape littéralement par la peau du cou et l'envoie hors de sa maison. Mais il faut lui donner du crédit pour au moins chercher à être sympathique!

  • Très pieux
Musulman sunnite avec des influences soufies. Certaines personnes disent que l'Islam a été « répandu par l'épée », ce qui signifie plus ou moins que les non-musulmans on été forcés à se convertir par des menaces de mort, mais ce n'est pas nécessairement vrai - pas dans le cas d'Abdelahi, en tout cas. Pour faire court, compte tenu de l'emplacement de son pays la paisible, la lente progression de l'islam de la péninsule arabe à la Somalie a été inévitable. Il est arrivé en Somalie autour du 7ème siècle, et au 11ème siècle presque tous les somaliens s'étaient convertis.
L'islam en Somalie est l'une des rares choses qui soit resté intacte au cours de la guerre civile. On pourrait même dire qu'il a été renforcé - les Somaliens avaient besoin de quelque chose vers laquelle se tourner pour de la consolation et une voie, et de se maintenir un peu sain d'esprit, après tout (même si vous avez évidemment ces idiots qui prennent la religion trop loin et manque complètement le point de ses enseignements). La mosquée de la solidarité islamique à Mogadiscio est la plus grande mosquée en Afrique orientale, et d'autres mosquées de la ville sont quelques-uns des très rares édifices encore debout. Pour cette raison, Abdelahi prend sa religion très au sérieux.
Il n'est pas non plus ouvert aux autres religions. Être Somalien est être un musulman, de préférence sunnite. Il y a une petite minorité chrétienne, mais ils sont très méprisés par la communauté somalienne et souvent brutalement persécutés par des gens comme les HSM, et il y a probablement quelques athéistes, mais leurs conditions serait probablement encore pire que celle des chrétiens s'ils étaient découvert.

  • Indépendant
Et pour finir, il se fiche bien de ce que les autres lui disent. La piraterie en Somalie? C'est essentiellement le résultat des pays occidentaux qui pensent pouvoir s'en tirer comme ça avec le déversement de déchets toxiques et la pêche illégale dans les eaux somaliennes, provoquant des problèmes de santé dans les collectivités côtières et la destruction presque complète de l'industrie de la pêche. Maintenant la plupart des gens ont peur d'aller n'importe où près du golfe d'Aden à moins que ce soit absolument nécessaire. Donc voilà.


Physique

Possédant la peau et les yeux foncés d'un Africain « typique », mais les plus longs, étroits traits d'un Européen du Nord, il n'est pas étonnant que Abdelahi se considère comme « distinct ». Il a un grand front ainsi que de hautes, saillantes pommettes et un nez mince, qui serait tout à fait droit s'il n'avait pas été cassé à plusieurs reprises au cours des différends avec ses voisins. Ses yeux bruns foncés sont encadrés par des cernes et semblent rarement cligner, presque toujours grand ouverts et alertes avec un regard qui semble toujours en train de fixer les choses aux alentours quand il parle aux gens, rarement capable de réellement se concentrer sur quoi que ce soit.

Les Somaliens sont largement reconnus pour leur beau physique, et Abdelahi n'était pas une exception, il y a un temps. En effet, la souffrance de son peuple au cours des derniers vingt-un ans est évidente dans son apparence, il a quelques cicatrices, des brûlures et autres blessures, dont la plupart n'ont pas l'air comme si elles allaient disparaître de si peu. De nombreuses périodes de famine, souvent accompagnées par la maladie, l'ont laissé maigre. Mais il est très grand, presque 1m85*, et ceci combiné avec la façon dont il parvient encore à se tenir avec fierté, semble le rendre plutôt intimidant pour certains. D'ailleurs, comme tout pays ou organisation internationale ayant essayé de s'immiscer dans les affaires de son pays vous le diront, il est beaucoup plus fort qu'il en a l'air.

Les cheveux d'Abdelahi sont, bien sûr, noir de jais, serrés, formant des boucles élastiques grandissant plutôt vers le haut que vers le bas, pour finalement se former en un immense, laineux afro qui sert à la fois comme symbole de son statut et comme défit à la gravité. Aujourd'hui, cependant, il garde son afro court et il a le crâne souvent recouvert d'une kufia benadiry (sorte de chapeau somalien) ou d'un keffieh rouge et blanc, soit drapé sur la tête et attaché avec un agal (un cercle en corde), soit porté autour de son cou comme une écharpe normale, soit enroulé autour du haut de sa tête comme un turban. De temps en temps il va le porter style « al-Shabaab » (enroulé autour de sa tête et de son visage de sorte qu'il dissimule tout sauf les yeux), mais ce n'est que quand il a besoin de se déguiser pour une raison quelconque. Oui, il a également des poils corporels, je vous remercie beaucoup, et oui, il était absolument nécessaire de consacrer un paragraphe entier à sa belle chevelure.

N'étant pas un homme à suivre la mode, il est généralement vu portant un t-shirt ample et un sarong à carreaux, un revêtement communément appelé macawiis. Bien que parfois il se dit « fuck it » et porte un pantalon au lieu car il faut un mal fou pour courir rapidement en portant un macawiis. Parfois, quand il est dans un état d'esprit plus traditionnel, il peut porter un tobe, qui ressemble beaucoup à la toge romaine et surtout porté par les nomades somaliens. Ses vêtements sont un peu en lambeaux et sales, mais il a réussi à sauver un costume de style occidental de ses jours les plus prospères qui est strictement réservé pour les occasions formelles, et un thawb blanc (un vêtement musulman ample, semblable à une robe qui va jusqu'au cheville) qui est strictement réservé aux occasions religieuses.

 *les Somaliens sont connus pour être vraiment grand, avec la plupart des hommes et beaucoup de femmes qui font au moins 1m80.

✩ Autre

Langues parlées
  • Le somali:
Il utilise principalement le somali standard, mais il peut aussi parler tous les dialectes.

  • L'arabe:
Il peut parler l'arabe moderne standard, l'arabe yéménite (de nombreux Yéménites ont immigré en Somalie au cours des années précédentes, en particulier pendant la guerre civile au Yémen, ce qui signifie que leur dialecte est très parlé au sein de leurs descendants et des Somaliens, en particulier dans le nord du pays) et l'arabe classique (sous la forme de l'arabe à l'origine utilisé dans le Coran. Il est considéré comme sacré pour cette raison, et la plupart des musulmans l'utiliser dans la prière peu importe leur langue maternelle). Son écriture en arabe est meilleure que son écriture en somali, car la Somalie n'a pas eu d'écriture officielle avant 1972.

  • L'anglais:
Abdelahi le parle pour des raisons de commodité.

  • L'italien:
Il n'en a que quelques notions. Parlé en Somalie pendant et juste après l'ère coloniale italienne, de nos jours seulement les « anciens » savent le parler. Pour cette raison, Abdelahi savait le parler couramment autrefois, mais maintenant il ne se souvient que de certains mots et expressions.


Notes inutiles

  • C'est un travailleur acharnée. Il n'y a pas de telle chose comme « je ne peux pas » pour Abdelahi. Si quelque chose doit être fait, il fait bien sans se plaindre.
  • Comme beaucoup d'hommes somaliens*, il est presque toujours armé, en particulier quand il est dans son propre pays. Il dort aussi avec une arme à portée de main. Il sait que c'est ridicule, mais c'est la seule façon pour lui de se sentir prêt à se défendre contre des assaillants.
*Pas un stéréotype, mais je fais allusion à des hommes somaliens qui vivent en Somalie, en particulier dans les zones dangereuses, et non à la diaspora, ne commencez pas à jeter des regards douteux vers le type somalien dans votre école ou quoi que ce soit...
  • Il y a une ligne assez mince entre l'orgueil et l'arrogance pure et simple, une ligne qu'Abdelahi tend à franchir sans s'en rendre compte.
  • Son humeur correspond à l'atmosphère actuelle dans son pays. À l'heure actuelle, al-Shabaab a perdu son emprise sur Mogadiscio et d'autres parties du centre-sud de la Somalie, et maintenant les conditions dans ces endroits ont commencé à s'améliorer grandement (bien que cela ne veut pas dire qu'ils sont tout à fait stable - vous pouvez encore entendre des coups de feu à l'arrière-plan à Mogadiscio), les ambassades étrangères sont ré-ouverture, les étrangers (en particulier les Turcs) se précipitent à la rescousse, les membres de la diaspora rentrent chez eux, et l'ambiance lugubre de la peur a été remplacée par celle de l'espérance et la joie. Cela signifie que Abdelahi sera plutôt de bonne humeur si je le roleplay 'de nos jours' et agira donc un peu plus agréablement et plus « civilisé » que comme je l'ai décrit.
  • Abdel est un bon chanteur. En quelque sorte. Sa voix est assez grave, mais il peut chanter toutes les notes et maintenir les longues très bien (sérieux, écoutez des nasheeds/anasheeds somaliens et vous verrez ce que je veux dire).

C'est ton histoire

- Guerre civile, entre 1992 et 2000 -

(...) Le pays est alors divisé en plusieurs factions en guerre les unes contre les autres. Le centre et le sud sont contrôlés par Hussein Mohamed Aïdid ; le nord-ouest par Mohamed Ibrahim Egal, élu de la République autoproclamée du Somaliland en 1997. En janvier 1997, un accord de gouvernement, patronné par l'Éthiopie et le Kenya, échoue à régler le problème du désarmement et de la reconstruction de l'État. Le nord-est se déclare autonome en 1998 sous le nom de Puntland. Le 26 août 2000, le Parlement de transition en exil élit un nouveau président en la personne de Abd alqaasim Saalih Hassan, dans un contexte particulièrement difficile. Le pays reste aux prises avec des rivalités claniques.
(thanks Wiki.)

A peine quelques fines stries de lumière du soleil passait à travers les fentes des rideaux aux fenêtres du bloc. Un homme d'âge moyen y faisait les cents pas, un air concentration profonde gravé dans ses traits durs. Il tira nerveusement sur sa cigarette, le silence de la pièce était éprouvant pour les nerfs. Il y avait quelque chose de lourd dans l'air.

Des vrilles de fumée s'attardait sur son chemin; une manifestation de stress, le brouillard d'une cigarette. Les yeux rivés au sol, son front était crispé, les lèvres pincées - ah, cette expression bien connue de lui dans des cas comme celui-ci.
Abdelahi, car il s'agissait bien de lui, n'avait pas été à l'aise quand il a été foré à s'exercer à pointer et à tirer - il avait été à l'aise dès l'instant où on lui a refilé une arme à feu entre les mains, et l'idée des combats à venir n'aidait pas du tout. Il était presque certain que quelque chose n'allait pas avec lui, pour une raison particulière: il était arrivé tôt. Il avait réussi à se remplir l'estomac à la cafétéria quelques heures plus tôt, car s'il allait perdre, il préférait perdre sur un estomac plein. Il était alors directement allé tout droit vers la salle de formation, tout en sachant que ça se finirait juste alors par lui assis et en train d'attendre. D'habitude, il se serait livré à des distractions pour tuer le temps, mais apparemment aujourd'hui était une exception.

Il se donna le temps de penser lorsqu'il regarda sa mitrailleuse, le temps de se rappeler, et surtout, le temps pour tenter de retrouver et saisir cette partie acharnée de lui-même qui brandissait autrefois des lances avec une telle furie impitoyable qui faisaient fuir les hommes les plus valeureux à sa vue. Ça n'allait pas trop bien de ce côté... était-ce simplement parce que ça faisait longtemps, qu'il n'avait pas été confronté si directement à un conflit? Était-ce parce que le combat à la lance était largement devenue désuet ou était-ce tout simplement la peur de pointer une arme contre ceux qu'il n'arrivait pas à considérer comme des ennemis? Il se mit à marmonner dans sa barbe:

- Tu dois être plus fort. Tu dois être plus fort pour mettre un terme à tout ça.


Fixant son arme dans ses mains comme si elle allait en quelque sorte apaiser ses craintes et résoudre tous ses problèmes, Abdel essaya d'arrêter de s'agiter - s'était-il trompé de salle? Avait-il mal lu son calendrier? Avait-il oublié quelque chose? Il s'était souvenu de ne pas encore charger son arme, bien sûr, blesser un allié était la dernière chose qu'il voulait faire, mais quelque chose n'allait pas. Était-il en train de changer, peut-être? S'était-il à ce point isolé des autres? Oui, ça il l'avait tout de même remarqué. Mais avait-il vraiment changé si radicalement? Il devait se ressaisir.
Perdu dans la transe de ses pensées, il pinça les lèvres, écrasant le mégot de sa cigarette par terre.
Il ne pouvait pas dire qu'il était impatient de que tout cela commence dans tous les sens du mot, mais alors pourquoi était-il venu si tôt?

- Tout le monde te respectera davantage si tu peux gagner. La paix reviendra.


Avec cette pensée émergeant de la brume qu'était le désordre de ses idées et ses inquiétudes au fond de son esprit, Abdelahi se redressa avec un air déterminé sur son visage - il pouvait se battre. Il pouvait vaincre. Et puis, peut-être que s'il gagnait, il pourrait se récompenser. Hm...
Et puis, il resterait le même, peu importe s'il se reposait ou s'il se battait.




Derrière l'écran
Pseudo : Alice.
Avatar : OC dessiné par mes soins c: .
Comment avez vous connu le forum ? Changement de compte (Luxembourg).
Suggestions pour celui-ci ? Nope.
Remarques ? Vu par l'Allemand


Dernière édition par Abdelahi O. S. / Somalie le Dim 1 Juil - 14:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Feliciano Vargas/Italie N

Modo
Vit d'amour et de pastas


Sagittaire
Messages : 1772
Age : 28
Localisation : In un piatto di pasta

Citation : Ve gusta.
Double Comptes : Sterenn / Prydain

RPs en Cours : ***

Carnaval de Venise - Netsah

La voix est un second visage - Roderich

Dieu existe pour que je puisse te haïr - Kiku

Quand le chat n’est pas là, les souris dansent - Elizaveta

Tends-moi la main, que j'y plante mes griffes - Natalya

Brotherhood is war - Matteo et Lovino

Des loukoums et une shisha ; y'a que ça d'vrai! - Sadıq

Rédemption - Italie du Sud

Of blood and tears
Relations Internationales:
Many Faces of A Nation:

MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Dim 17 Juin - 16:54

Bienvenue ma petite colonie italienne... Veveve...

_________________
Fatta la legge, Pensata la malizia (De l'interdiction, Naît la tentation) [Proverbe Italien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Lovino Vargas / Italie S

Chef suprême de la ligue anti-Wurst


Scorpion
Messages : 442
Localisation : Cherche toujours!

Citation : Bordel de merde!
RPs en Cours : -Avec Hellas: [Rome; 1er siècle après J.C] Mater tris et filius

- Avec Turquie [Novembre 1911, Tripoli Libye] Reprendre pour César ce qui est à César


Of blood and tears
Relations Internationales:
Many Faces of A Nation:

MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Dim 17 Juin - 17:25

Bienvenue parmis nous et désolé d'avance pour le comportement du petit frère U_U
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Abdelahi O. S. / Somalie

Somalie, réveille-toi.


Lion
Messages : 38
Age : 21

MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Dim 17 Juin - 19:26

Très spirituel, Feliciano 1ah

(Merci de la bienvenue o/. Lol Lovino qui s'excuse pour son frère au lieu du contraire pour une fois...)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Feliciano Vargas/Italie N

Modo
Vit d'amour et de pastas


Sagittaire
Messages : 1772
Age : 28
Localisation : In un piatto di pasta

Citation : Ve gusta.
Double Comptes : Sterenn / Prydain

RPs en Cours : ***

Carnaval de Venise - Netsah

La voix est un second visage - Roderich

Dieu existe pour que je puisse te haïr - Kiku

Quand le chat n’est pas là, les souris dansent - Elizaveta

Tends-moi la main, que j'y plante mes griffes - Natalya

Brotherhood is war - Matteo et Lovino

Des loukoums et une shisha ; y'a que ça d'vrai! - Sadıq

Rédemption - Italie du Sud

Of blood and tears
Relations Internationales:
Many Faces of A Nation:

MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Dim 17 Juin - 20:09

Lovino Vargas / Italie S a écrit:
Bienvenue parmis nous et désolé d'avance pour le comportement du petit frère U_U

Hela... Mais profite un peu de la situation que diable! Pour une fois qu'on peut. ><

Abdelahi O. S. / Somalie a écrit:
Très spirituel, Feliciano 1ah

Oui, je sais que tu m'aimes, ve. <3

_________________
Fatta la legge, Pensata la malizia (De l'interdiction, Naît la tentation) [Proverbe Italien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Abdelahi O. S. / Somalie

Somalie, réveille-toi.


Lion
Messages : 38
Age : 21

MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Ven 22 Juin - 19:50

Feli > ><\


Je voudrais avoir une petite semaine en plus, car c'est vraiment la période des tests là et du coup je n'ai pas vraiment eut le temps de me consacrer à l'écriture :'D. Merci.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Ludwig / Allemagne

Admin
L'amour et la haine sont des parents consanguins


Capricorne
Messages : 3308
Age : 27
Localisation : Dans le pays de Goethe

Citation : Save water. Drink beer.
Double Comptes : Roumanie

RPs en Cours : 1. L'Ouest et l'Est : opposition culturelle ? {Japon
3. Ah les crocrocro... {Kemet
3. Avoir peur d'un enfant {Alsace
4. Comme un homme { Prusse
5. [1997] Faire revivre les mythes | Hellas

Of blood and tears
Relations Internationales:
Many Faces of A Nation:

MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Ven 22 Juin - 20:16

No problem, et bonne chance pour les examens !

_________________
« Ich bin eine Kartoffel ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://so-yuyu.livejournal.com/

avatar


Abdelahi O. S. / Somalie

Somalie, réveille-toi.


Lion
Messages : 38
Age : 21

MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Dim 1 Juil - 14:50

Voilà, j'ai fini de compléter ce qu'il manquait. Donc euh, fiche finie!
Revenir en haut Aller en bas

avatar


L'Histoire



Messages : 212

MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Dim 1 Juil - 17:32

Ma foi que veux-tu que je dise de plus sur cette fiche des plus complètes ? Validée ma chère, tu connais le chemin, je te laisse reprendre tes marques. (et en plus unique nation africaine du forum, profites ! :punk: )
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Abdelahi O. S. / Somalie

Somalie, réveille-toi.


Lion
Messages : 38
Age : 21

MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   Dim 1 Juil - 19:40

Alsajösf-
Merci!
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Abdelahi Osman Shermarke - République somalie - Fiche finie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Hetalia RPG } :: Carnet de voyage : Prévoir avant d'agir :: @ Portrait-robot :: @ Fiches validées-