Partagez | 
 

 [ Suisse, temps modernes ] S'allier pour la neutralité [ PV Vash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Lovino Vargas / Italie S

Chef suprême de la ligue anti-Wurst


Scorpion
Messages : 442
Localisation : Cherche toujours!

Citation : Bordel de merde!
RPs en Cours : -Avec Hellas: [Rome; 1er siècle après J.C] Mater tris et filius

- Avec Turquie [Novembre 1911, Tripoli Libye] Reprendre pour César ce qui est à César


Of blood and tears
Relations Internationales:
Many Faces of A Nation:

MessageSujet: [ Suisse, temps modernes ] S'allier pour la neutralité [ PV Vash]   Mer 12 Déc - 19:37

"Allemagne! Allemagne!"
"Encore toi bordel!!!"
"Ah, Suisse! Laisse moi passer par ton territoire encore une fois s'il te plaît!"
"Allo Romano? Tu peux venir récupérer ton frère! Il est cul-nu dans mes cellules!"
"Tu te fous de moi! Vous nous renvoyez des milliers d'immigrés par an mais vous êtes pas foutus de me renvoyer le seul qui devrait jamais quitter le territoire italien!"
"METS UN PANTALON, BON SANG!!"

...Il est temps que tout cela cesse!

Suisse
Quelque part dans l'époque moderne


Quel beau paysage qu'était celui de la montagne. Les Alpes Suisses en particulier respiraient le bon air et la verdure à plein nez, dans un silence quasi religieux qui rappelait à Romano celui des grandes églises qu'il aimait encore fréquenter. Bien sûr, il y avait également des montagnes en Italie, et bien assez pour y retrouver les éléments similaires mais ce n'était pas pareil. L'Italie du Sud n'avait jamais vraiment été élevé dans les montagnes comme l'aurait été l'helvétique, mais bel et bien au niveau des côtes marines et des villes portuaires qui étaient bien plus rentables pour lui que d'habiter en altitude.

Mais plus que la montagne, c'était surtout les gens que Romano appréciait dans cet endroit. Ils étaient tous si chaleureux, si ouverts, si admirables; de braves gens qui gagnaient leur pain à la sueur de leur front, nourrissant leur famille composée de femmes et d'enfants tout aussi charmants. Oui, ces gens-là étaient sympathiques au représentant de l'Italien du sud, et pour une seule et unique raison: ces gens étaient italiens. Certes, des Suisses italiens mais des Italiens quand même. Des gens qui parlaient italien, qui vivaient Italiens, mangeaient Italiens et sentaient italien.
Cet élan de patriotisme faillit faire oublier à Lovino la véritable raison de sa visite ici.

Il ne s'était pas payé le luxe de prendre le train jusqu'en Suisse, évitant le plus habilement possible les questions de son frère, juste pour aller saluer quelques émigrés de Veneciano qui avaient finit par constituer une partie de ce qu'était la Suisse aujourd'hui. Il n'était pas non plus venu pour quelques actes illicites ( le blanchiment d'argent et le placement de capitaux d'origine obscure, pour ne citer que ça) mais pour une autre affaire un peu plus... personnelles on va dire. La raison personnelle, c'était ce qui lui servait de petit frère.

Ces derniers temps, Veneciano avait pris la mauvaise habitude de faire sa parade nuptiale cul nue chez Vash à deux heures du matin. Imaginons bien que n'importe qui, surtout quelqu'un comme Suisse, serait légèrement agacé d'un tel spectacle (surtout quand on a une petite soeur qui habite juste à côté dont l'innocence ne fait aucun doute). Et honnêtement, Romano ne pouvait pas dire que le chasser en le tirant comme un lapin était une mauvaise idée, lui-même n'hésitait pas à sortir la carabine dès qu'on s'approchait un peu trop de sa demeure.

Le problème, c'est que ça marchait une fois sur deux.

Ce que reprochait Lovino à Vash, ce n'était pas tellement ses méthodes pour empêcher son frère d'aller copuler avec la pire espèce qu'il existe sur terre, à savoir le Germanique, mais son efficacité. S'il le poursuivait dans la direction de la maison d'Allemagne, ça n'avait plus aucun sens! Un peu de logique, que diable! Et c'est donc dans cette optique qu'exceptionnellement, Romano avait décidé de coopérer avec le Suisse qui était à ses yeux le plus sympathique des Germaniques (Belgique ne compte pas, c'est une femme), sans doute parce qu'il avait quelque part un peu de sang romain... Enfin passons sur ces détails.

Debout devant la petite maisonnette de bois perdue au milieu des champs, Lovino venait de toquer trois coups à la porte et se demandait s'il avait bien fait de venir en costume-noir cravate, comme à chaque fois qu'il concluait des affaires officieuses avec ses plus ou moins proches voisins. Eh bien, en voyant Liechtenstein qui était venue lui ouvrir sursauter et reculer, il sut qu'il s'était planté jusqu'à l'os. Mais bon tant pis, au moins il avait du prestige comme ça. Et puis peut-être qu'il pourrait en profiter pour conclure aussi d'autres affaires avec la petite soeur...

Enfin, il se dit qu'il ne fallait pas trop qu'il compte là-dessus en voyant le grand frère l'attendre de pied ferme, comme s'il était sur le point de l'étrangler...

-"Ciao Suisse! Tu as une charmante demeure, dis-moi ~"

Et il n'y avait pas que la demeure qui était charmante.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

[ Suisse, temps modernes ] S'allier pour la neutralité [ PV Vash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Hetalia RPG } :: Le monde : Ce grand plateau de jeu :: @ Europe :: @ Europe de l'Ouest-